Le Placement extérieur


spip

Le placement extérieur permet à une personne sous écrou de finir sa peine en dehors de la maison d’arrêt. Le placement extérieur permet à la personne d’obtenir un contrat de travail (CDDI 20h), un suivi social, un accompagnement à la formation et/ou vers l’emploi  et un hébergement

 A Moissac Solidarité, afin d’accompagner au mieux ces personnes un encadrant technique, une CIP (une conseillère formation/emploi) et une conseillère ESF constituent l’équipe du « placement extérieur ». Un travail d’orientation vers des partenaires adaptés est également mis en place (psychologue, médecin addictologue, professionnel de l’emploi…).

Accompagner des personnes sous écrou dans une démarche de réinsertion via l’emploi, le logement et/ou la formation permet d’éviter une sortie sèche et une rupture avec la société. Cependant la longueur de la peine restante est un facteur majeur de réussite. En effet un reliquat trop court limite l’accompagnement proposé. A l’inverse, divers objectifs de travail peuvent être déterminés.

La proposition d’un emploi (CDDI 20h) permet aux personnes prises en charge sur ce dispositif de retrouver un rythme de vie, d’apprendre à travailler en collectif et d’observer leurs capacités à respecter des règles préalablement établies. Ce volume horaire leurs permets également de mettre en place d’autres actions en parallèle (tant personnelles que professionnelles). 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer